info sur votre CDI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

info sur votre CDI

Message par Admin.windsession le Mar 22 Juil - 13:20

C'est avec l'autorisation de l'Admin que je poste ceci. Okay

ATTENTION il ne s'agit pas d'un schéma de quad ou autre machine c'est un schéma THEORIQUE de fonctionnement.

Tout d'abord il faut savoir qu'il existe deux lontages d'allumage le CDI et le TCI, la principale différence est que le 1er fonctionne avec une bobine dans le volant moteur qui délivre environs 200v alternatifs alors que le TCI lui est alimenté en + 12v

Plus rare un autre montage qui est un mélange des deux, bobine 200v + 12v

le schéma théorique du TCI  sera pour un autre sujet



Et le texte d'explications, s'il y a besoin d'autres infos,
comme on dit Y A K demander


Le bobinage du dessus représente le bobinage qui produit du courant alternatif pour le cdi, le petit bobinage dessous et celui du capteur d’allumage. Le jus produit arrive dans le cdi par un thyristor (le cercle avec un triangle dedans) pour charger le condensateur (les deux petits traits horizontaux) le thyristor doit recevoir l’ordre d u capteur d’allumage pour que le condensateur puisse se charger. En dessous à gauche est représentée la bobine.Dans le CDI il y a une pièce qui est un thyristor, le fil rouge amène le jus via le contact que je n'aipas représenté ici pour ne pas charger le dessin. Le thyristor fonctionne comme un robinet d’eau, il laisse passer le courant quand le capteur lui envoie une impulsion de courant par le fils violet (comme quand on ouvre un robinet) Le capteur se situe dans le volant magnétique, c’est un électro aimant qui se charge au moment du passage d’un aimant qui est collé dans le volant et instantanément il envoie du courant sur le thyristor pour commander son ouverture. ( en général un faible tension de l'ordre de 4v )

Le rôle du condensateur est d’emmagasiner du courant en le comprimant pour le restituer quand il est charger au maximum.
Une fois charger à bloc il se décharge en envoyant le courant à la bobine qui le transforme en haute tension d’environs 30 à 40.000 volts qui vont à la bougie. Le temps de charge de la bobine donc de la détente du ju qui se trouve dans le condensateur dépend aussi de la vitesse à laquelle la bobine va pouvoir se débarrasser du courant emmagasiné.

Principe de fonctionnement de la bobine : Dans la bobine il y a 2 enroulements de fil, le primaire qui est composé de fil plus gros (a cause de l’ampérage) je ne sais plus exactement mais de l’ordre de 15 mètres.

Le 2° enroulements est long, je ne sais plus mais de l’ordre de 150 mètres est lui par contre est très fin presque comme un cheveux, il ne laisse passer qu’un très faible ampérage. Sinon quand on toucherait un fil de bougie on serait mort au lieu d'être secoué.



Les 2 bobinages sont enroulés autour ou contre un noyau de fer, le va et vient du jus provoque une variation de flux qui est rapide par rapport à la décharge du condensateur dans la bobnie et elle même se vide par la bougie et rebelotte, ce qui engendre la haute tension ( la bobine est un transformateur qui fonctionne avec le même principe) La bougie ! ! ! ! le réglage est très important (alors qu’il paraît anodin) pourquoi ? ? Car l’air est un isolant et plus l’air est comprimé plus l’isolation est importante (c’est pourquoi il faut de la haute tension) Plus l’écartement de la bougie et faible, plus vite l’étincelle pourra se faire mais la valeur de chargement de notre condensateur doit être importante pour fournir de la tension au primaire de la bobine, donc plus l’étincelle sera retardée par l’écartement de la bougie plus le condensateur aura le temps de se charger pour <<remplir>> la bobine. En fait le condensateur pousse le jus dans la bobine et comme il faut beaucoup de jus pour que l'étincelle se fasse il faut un jeu correcte à la bougie pour que l'étincelle ne se fasse pas trop rapidement, donc puissante. Une bougie réglée avec peu d’écartement va permettre au condensateur de se décharger trop vite dans la bobine, donc étincelle faible. ATTENTION, une bougie avec un réglage trop important peut faire “ claquer ” ou la bobine le CDI comme quand on fait tourner le démarreur sans mettre le fil de bougie à une masse.
POURQUOI ? ? car le courant qui est dans le condensateur va pousser dans la bobine et forcément il va vouloir trouver un passage et comme, quand le fil de bougie n’est pas branché, ce courant va rester dans le CDI et trouver un passage par une masse du CDI = CDI claquer ou bobine = € à sortir

La flèche indique un cadre rouge qui est microprocesseur qui a en mémoire des données de courbe d’avance,
les informations qu’il contient ne sont pas modifiable et le bridage est fait ici sur certains allumages de ce type. Il paraît que certain pensent pouvoir modifier les informations qui sont contenu mais cela dépasse mes compétences.

Contrairement aux boîtiers électroniques des voitures dans les quelles il y a un Eprom qui est un circuit intégré plus complexe qui lui est Re-programable par ordinateur interposé.
avatar
Admin.windsession
Admin
Admin

Localisation : basse normandie
Messages : 385
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 45

http://www.quadsession.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum